Livres d'Histoire (principalement Hauts de France et Normandie, et autres régions) et livres de Nature (réédition de livres anciens)

ROBERVAL Petit roi du Vimeu - Premier vice-roi du Canada

PROMOTION - 5 %
20 19
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
CATÉGORIE :
Histoire & Terroirs (guides, Essais, Journal, Biographies)
DESCRIPTION :
Jean-Claude Collard - Format 14.5 x 21 cm 
184 pages documents N/B, cartes, photos, illustrations 
ISBN 978.2.35637.001.3 
 
Roberval… dans notre mémoire ce nom reste associé à la célèbre balance à deux plateaux et au physicien du XVIIe siècle qui l’inventa : Gilles Personne. 
À son nom il ajouta le lieu de sa naissance : Roberval, près de Senlis. 
Pourtant, un siècle plus tôt, un autre Roberval se signalait avec Jacques Cartier dans la première tentative de fondation d’une colonie française au Canada, sur les rives du Saint-Laurent : c’était au début des années 1540 pendant le règne du roi chevalier François Ier.  Ce Roberval-là se nommait Jean-François de la Rocque et il était le seigneur du château de Roberval et des terres alentour. 
Jean-François de la Rocque de Roberval, malgré son adhésion à la Réforme, fut le protégé de François Ier, qui le surnommait à l’occasion : « le petit roi de Vimeu ». 
Le roi de France, profitant de quelques trêves dans son incessante lutte contre le puissant Charles Quint, se décida à prendre sa part dans la conquête du Nouveau Monde.  
Officiellement il s’agissait de convertir les peuplades indiennes au christianisme. Plus prosaïquement, François Ier espérait trouver, tout comme les Espagnols, un « el dorado » dont les richesses abonderaient les caisses royales vidées par les guerres. La découverte d’un passage plus septentrional vers la Chine était un autre objectif de cette entreprise.  
Une puissante expédition fut organisée dès 1540. C’est à Jean-François de la Rocque de Roberval qu’en fut confié le commandement, avec le titre de vice-roi du Canada. Cartier, qui pourtant s’était illustré quelques années plus tôt dans la découverte du golfe du Saint-Laurent et du Canada, ne fut nommé que second dans cette aventure. Le Malouin en ressentit une profonde injustice. Les deux hommes ne s’accordèrent pas et 
l’implantation de la colonie à Franciroy, sur les rives du Saint-Laurent, échoua en 1543. Soixante-cinq ans plus tard, à quelques lieues de là, Champlain fondait avec succès Québec.   
C’est l’histoire de ce petit roi du Vimeu, le premier vice-roi du Canada que Jean-Claude Collard développe dans cet essai, en s’appuyant sur de nombreux textes et documents de l’époque. 
 
20 19
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :